Ce n’est qu’à partir du 15 septembre que les footballeuses américaines pourront faire appel de l’avis de la cour dans leur demande d’égalité salariale.

Pour rappel, l’équipe féminine des Etats-Unis, double championne du monde en titre, avait été déboutée en mai dernier par la cour, elle qui avait traduit en justice la Fédération demande l’égalité salariale.

Megane Rapinoe et ses coéquipières de l’équipe nationale américaine dominent le football mondial. Elles ont remporté quatre des huit Coupe du Monde. A ce titre, les championnes du monde 2019 réclamaient pas moins de 66 millions de dollars de salaire en vertu de la loi sur l’égalité de rémunération.

Le juge fédéral Gary Klausner, qui avait rejeté la requête des Championnes du Monde sur le terrain salarial, avait toutefois renvoyé à un jugement ultérieur leurs griefs sur l’inégalité de traitement dans le logement, les voyages et d’autres domaines. Un procès qu’il a fixé au 15 septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici