Actualités

TENNIS ROLAND-GARROS : Sharapova, persona non grata.

 

Maria Sharapova, Crédit-Photo : AFP

La Fédération Française de Tennis (FFT) a annoncé mardi avoir pris la décision de ne pas accorder à Maria Sharapova une wild card pour le prochain Roland-Garros (28 mai au 11 juin), ni pour le grand tableau, ni pour les qualifications.

Bernard Giudicelli, Président de la FFT a annoncé via un Facebook live, que Maria Sharapova ne bénéficiera pas d’invitation pour Roland-Garros (28 mai au 11 juin), ni pour le grand tableau, ni pour les qualifications qui débuteront lundi prochain (du 22 au 26 mai).

 «Aujourd’hui, je ne peux pas lui accorder la wild card, a expliqué Giudicelli. Elle a gagné deux titres ici, à Roland-Garros (en 2012 et 2014), sans rien devoir à personne. S’il peut y avoir une wild card pour retour de blessure, il ne peut pas en être de même pour une wild card pour retour de dopage. »
Suspendue quinze mois pour dopage suite à son contrôle positif en 2016 à l’Open d’Australie 2016, la Russe (30 ans, 211e) a fait son retour à la compétition fin avril ; demi-finaliste à Stuttgart, éliminée au deuxième tour à Madrid, Sharapova doit disputer ce mardi soir son deuxième tour du tournoi de Rome, face à Mirjana Lucic-Baroni. Elle est assurée d’intégrer directement, par son classement lundi prochain (dans le top 200), les qualifications de Wimbledon. 

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.