Le Grand Chelem parisien reporté du 27 septembre au 11 octobre à cause de la pandémie de coronavirus devrait se jouer avec du public.

Lors de  conf-call, Bernard Giudicelli a déclaré : « Nous nous sommes donné une chance de sauver Roland-Garros et une saison sur terre battue dont le tournoi sera le point d’orgue. C’est aussi le poumon du tennis français si important pour notre sport. » 

De nouvelles contraintes s’ajoutent à l’organisation du tournoi qui aura lieu à l’automne où la nuit tombe dès 20h. « Nous démarrerons les matches à 11 heures, comme les autres années, car il faut rappeler que les journées se sont rarement prolongées au-delà de 21h ou 22 heures par le passé. » 

Guy Forget, directeur du tournoi, a également indiqué que toutes les catégories seront maintenues à savoir les simples et doubles, les courts seront éclairés. Par contre, le nombre de qualifiés devrait baisser passant de 128 à 96.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici