NOS FOCUS

NOS FOCUS : Support’Her, le mouvement officiellement lancé.

Support’Her , le mouvement en faveur du sport féminin a été officiellement lancé Mercredi à la veille de la journée internationale du Sport Féminin.

Ce mouvement a été lancé par Gérard Le Saint, Président du Brest Bretagne Handball, Erwan Croguennec, Président du Landerneau Bretagne Basket et Dominique Duvivier Entraineur du Quimper Volley 29, initiateurs du mouvement, ainsi que les capitaines de chacun des clubs, Allison Pineau, Marie Butard et Grace Carter.

Mettre un coup de projecteur et susciter d’avantage d’intérêt médiatique pour le sport féminin, tels sont les objectifs de cette initiative bretonne unique.


(De gauche à droite : Dominique Duvivier (Entraineur du Quimper Volley 29), Grace Carter (Capitaine) ;
Gérard Le Saint (Président du Brest Bretagne Handball), Allison Pineau (Capitaine) ;
Marie Butard (Capitaine) et Erwan Croguennec (Président du Landerneau Bretagne Basket))

Créé à l’initiative des trois clubs féminins de sport de haut niveau du Finistère qui évoluent tous dans l’élite française, le Brest Bretagne Handball, le Landerneau Bretagne Basket et le Quimper Volley 29, Support’Her souhaite faire connaître le sport de haut niveau féminin et en obtenir une meilleure représentation dans les retransmissions d’événements sportifs à la télévision, ainsi que dans la presse.

Une trentaine d’invités et journalistes, était réunie ce midi à Brest pour le lancement de  Support’Her , dont Elyane Pallier (Conseillère Départementale du Finistère, Déléguée au sport, à l’égalité hommes/femmes et à la vie associative), Patrick Leclerc (Maire de Landerneau), Patrick Apperé (Adjoint au Maire de Brest, chargé des sports) et Alain Guillou (Adjoint au Maire de Quimper, chargé des sports). Preuve que le débat sur la place du sport féminin intéresse, mérite d’être ouvert et concerne tout le monde.

Car à l’image du débat sur l’égalité femmes/hommes dans notre société, la question de la représentation du sport féminin se pose encore, que ce soit dans les conditions de la pratique, la représentation dans les médias, dans les instances sportives ou encore leur poids dans l’économie du sport.

Même si les tendances sont encourageantes et des actions se mettent en place, il reste encore de nombreuses actions à mener pour faire grandir le sport féminin et atteindre l’égalité avec les hommes.

Les trois clubs, pionniers du mouvement  Support’Her , évoluent tous au plus haut échelon de leur discipline et portent fièrement les couleurs de la Région Bretagne sur la scène nationale et internationale. Cette initiative unique leur permet de s’unir et de s’engager ensemble pour tendre vers une parité en termes de traitement médiatique et de pratique.

Si le mouvement a été lancé localement, pour commencer, par l’aura et les performances des trois capitaines et de leurs équipes,  Support’Her  espère rapidement dépasser le territoire breton, afin d’attirer d’autres sportives de haut niveau de toutes disciplines, toucher un large public de supporters et faire rayonner les valeurs du sport féminin !

De gauche à droite : Grace Carter (capitaine du Quimper Volley 29), Allison Pineau (capitaine du Brest Bretagne Handball)et Marie Butard (capitaine du Landerneau Bretagne Basket))

Allison Pineau, Capitaine du Brest Bretagne Handball  : ” Le sport féminin est un combat de tous les jours. Le handball féminin a d’abord bénéficié des résultats des garçons. Ca a mis en lumière notre sport, maintenant à nous de jouer et nous mobiliser.

Marie Butard, Capitaine du Landerneau Bretagne Basket  ; “ Il n’y a pas encore l’égalité hommes/femmes dans le basket. Au Landerneau BB, on soutient ce type d’actions comme Support’Her, car ça coordonne un même élan envers le sport féminin. “

Grace Carter, Capitaine du Quimper Volley 29  :  ” Le Volley-Ball a pris du retard par rapport au basket ou handball. Nous n’avons pas la locomotive de l’équipe de France derrière nous. Il faut faire bouger les choses et Support’Her va dans ce sens “.

La première action ?

Une Grande Tombola dont l’argent ira à la formation des jeunes pratiquantes

5 000 billets au prix de 10€ seront en vente du 25 janvier au 17 mars auprès des trois clubs pour soutenir la pratique sportive féminine. L’argent récolté ira directement aux clubs, au prorata des billets vendus par chacun, pour la formation des jeunes pratiquantes.

Grace au soutien de nombreux partenaires, de très beaux lots sont en jeux (voiture, voyage, électroménager…) et c’est 100% GAGNANT !

Chaque billet acheté sera gagnant pour un lot d’une valeur égale ou supérieure au prix du billet (10€).

Ils seront en vente pendant les matchs à domicile mais aussi dans les boutiques officielles de chaque club.Et cela commence dès samedi (26 janvier) avec les matchs à domicile de Landerneau face à Bourges et Quimper contre Le Canet.

Pour les supporters bretons expatriés ou simplement passionnés de sport féminin de haut niveau, il existe également une cagnotte Leetchi pour participer au mouvement Support’Her.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.