NOS FOCUS

MS FOCUS : Corinne Coman, une Miss France fan de sport.

Durant son séjour en Guadeloupe cet été, Corinne Coman, Miss France 2003 nous a fait l’honneur de répondre à nos questions.

Ancienne sportive, la Guadeloupéenne s’est livrée sans langue de bois.

Corinne Coman, pratiquez-vous une activité sportive ?

Je suis inscrite dans une salle de sport à l’année et j’essaie d’y aller 1 à 2 fois par semaine. J’y pratique essentiellement de la gym, du renforcement musculaire. En dehors des cours collectifs dispensés en salle, je fais du travail individuel notamment du renforcement musculaire. Par ailleurs, je prends également des cours de pilates.

Je mets un point d’orgue à faire au moins  2 heures de sport dans la semaine.  

Si vous deviez pratiquer un sport de haut niveau quel serait-il ?

Pour tout vous dire, j’ai pratiqué la natation sportive étant plus jeune. J’avais intégré le pôle espoirs de la Guadeloupe. Cette formation m’a permis de prendre part à plusieurs championnats de France notamment en Nationale 2 et 3. J’ai donc pratiqué la natation à un haut niveau régional jusqu’à mes 17 ans.

J’ai également fait du fitness , discipline grâce à laquelle j’ai remporté la médaille de bronze en 2002 aux Championnats de France de gymnastique par équipe. C’était au Palais des Sports de Gerland à Lyon en 2002 et quelques mois plus tard au même endroit j’étais sacrée Miss France 2003.

De façon générale, suivez-vous les compétitions sportives ?

 Je regarde en général les grandes compétions sportives dans plusieurs disciplines, principalement les Jeux Olympiques, les Championnats d’Europe et du Monde.

J’aime beaucoup l’athlétisme et le foot. Je suis d’ailleurs une supportrice du Paris Saint-Germain mais je regarde également les Championnats européens avec une mention spéciale pour la Premiere League (Championnat Anglais).  Je ne regarde pas les championnats féminins…mais pourquoi pas.

Récemment Serena Williams qui a eu un accouchement difficile portait une « tenue-santé » à Roland Garros qui a défrayé la chronique. Qu’en avez-vous pensé ?

J’ai trouvé ridicule la polémique sur la tenue de Serena Williams car quand on est une grande championne dans sa discipline on peut apporter du renouveau, faire bouger les lignes, d’autant plus qu’elle portait cette combinaison pour des raisons de santé.

Les sports évoluent…pourquoi pas les tenues. J’ai le souvenir de l’arrivée des nouvelles tenues pour la natation sportive, en l’occurrence, les combinaisons, cela avait, là aussi, défrayé la chronique avant de rentrer dans les mœurs.

Pour revenir à Serena Williams, pourquoi ne peut-elle pas porter une tenue santé ?  Quitte à peut-être rajouter une jupette par-dessus pour faire taire quelques mauvaises langues mais l’essentiel est qu’elle fasse passer sa santé avant tout. Et là-dessus, je lui donne tout à fait raison.

Elle montre en tout cas sa force et sa détermination à revenir au plus haut niveau. Etre mère ne doit pas être un frein.

Au mois de Juin s’est tenu le 1er salon international du sport au féminin dont Flora Cocquerel, une ancienne Miss France, était la marraine. Seriez­-vous prête à soutenir de telles initiatives en faveur du sport féminin ?

Je trouve très bien que l’on ait eu l’idée d’organiser ce Salon International du Sport Au Féminin. J’aurai bien voulu y aller car j’ai trouvé intéressant que l’on puisse s’initier à certaines activités comme par exemple l’escalade.  Permettre aux jeunes filles, aux femmes de découvrir de nouvelles activités.

J’espère surtout qu’il y aura plusieurs éditions car malheureusement le sport féminin manque de visibilité alors que nous avons de très grandes sportives qui recherchent régulièrement des sponsors.

Ce type d’événements permet de mettre en lumière des disciplines très connues voire médiatisées chez les hommes et moins chez les femmes. Mais les choses sont en train de changer si on prend en exemple le championnat de football de D1 Féminine qui est retransmis à la télévision cette saison.

J’espère que de telles initiatives perdureront et que d’autres verront le jour car le sport féminin a besoin de visibilité.

Vous pourrez suivre l’actualité de Corinne Coman sur Instagram avec son nouveau projet « Ma Story Live» @mastorylive où elle met en avant des personnalités issues de la diaspora francophone qui ont su faire d’un échec, un atout

Propos recueillis par Gessy Blanquet

 

 

 

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.