Ligue Féminine (LFH)

HANDBALL LFH 11J : Laura Glauser et Metz en démonstration à Brest.

Metz s’est imposé ce Samedi soir chez son dauphin, Brest, 35-20 ,  dans le choc de la 11e journée de la Ligue Féminine ( LFH) devant 4000 spectateurs.

Quinze jours après le sacre de l’équipe de France à l’EURO face à la Russie, le Championnat de France de Handball reprenait avec en point d’orgue le choc entre les deux équipes invaincues de la LFH, Brest et Metz. Et c’est en leader que Metz se déplaçait à Brest en quête de sa 11e victoire en LFh en autant de rencontre.

On comptait ce Samedi soir sur le parquet du Brest Bretagne, 9 Championnes d’Europe : Pauline Coatanea, Pauletta Foppa, Allison Pineau côté Brest et Laura Glauseur, Béatrice Edwige, Orlane Kanor,Manon Houette, Ngonsiane Niombla, Astrid N’Gouan, Laura Flippes et Grâce Zaadi. Mais les festivités de l’EURO passées, les joueuses étaient prêtes à défendre leur couleur.

Après un début de rencontre où les brestoises devant leur public menait, 3-1, Metz est revenu au score avant de prendre les devants grâce à Laura Flippes et Grâce Zaadi, 3-4 après 10 minutes de jeu.

Malgré tout, le début de rencontre était un peu brouillon de part et d’autre avec beaucoup de pertes de balles en attaque sans compter les arrêts des deux gardiennes internationales, Laura Glauser et Cléopâtre Darleux.

Après un quart d’heure de jeu, les Messines prenaient au fur et à mesure les pas sur les Brestoises. Metz avait réglé ses problèmes de perte de balle et Laura Glauser était tout aussi impériale dans les buts.

Les Championnes de France en titre livraient dix grosses dernières minutes pour prendre le large dans cette première mi-temps. . A quelques minutes de la fin de la première période, les joueuses d’Emmanuel Mayonnade menaient de 6 buts, 15-9.

Emmanuel Mayonnade (BBH)

Emmenée par Grâce Zaadi, Metz est monté en régime pour mener à la pause,  18-11 face à Brest.

La capitaine messine confirmait à la mi-temps, ce qui avait été observé durant cette première période : «  On a fait une entame de match poussive et à partir du quart d’heure de jeu, on a accéléré défendant mieux et au final on est devant à la mi-temps. On a été agressive en défense avec Laura qui nous fait des arrêts. »

Au retour des vestiaires, les Brestoises essayaient de trouver des solutions mais collectivement elles éprouvaient beaucoup de difficulté à percer la défense messine et à marquer face à Laura Glauser.

Metz faisait toujours la course en tête sans vraiment être inquiété pour mener 21-13 après 5 minutes en seconde période. Les Messines étaient en démonstration dans l’enchaînement des passes, des actions offensives face à des Brestoises inoffensives qui n’y arrivaient plus dans cette deuxième mi-temps. +10 (25-15) pour Metz après dix minutes.

Après 15 minutes en deuxième période, l’entraîneur messin faisait tourner son banc. Face à un collectif messin beaucoup plus stable et en place dans les phases de jeu, Brest était impuissant. Les Messines s’envolaient pour compter jusqu’à 17 buts d’avance, 32-15 à dix minutes de la fin.

Grâce à un collectif bien huilé, Metz s’impose 35-20 sur le parquet de Brest et conforte sa place de leader de la LFH avec cette 11e victoire en autant de rencontre. Les Brestoises vont devoir se remettre au travail avant les prochaines échéances notamment en Ligue des Champions.

Grâce à cette victoire, Metz est leader avec 3 points d’avance sur son adversaire du soir .

Dans les autres rencontres de la soirée, Nantes s’est imposé à Saint-Amand-Les-Eaux, 20-26 et Chambray-lès-Tours s’est largement imposé face à Toulon Saint-Cyr, 34-17. Vendredi soir en ouverture, Paris 92 s’était incliné à Nice, 20-23.

Rita BERAL

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.