La Ligue Butagaz Energie, le championnat de handball féminin, passera à 14 clubs dès la saison prochaine.

Le passage à 14 clubs a été acté vendredi par le bureau directeur de la Fédération Française de handball. En revanche le championnat 2019/2020 et à l’arrêt se dirige sans doute vers une annulation

Ainsi les 12 clubs de l’élite sont maintenus et sont rejoints par Saint-Amand-Les-Eaux et Plan-de-Cuques qui seront promus par VAP (voie d’accession au professionnalisme. Il n’y aura plus de playoffs dès 2020-2021. Les deux premiers s’affronteront en finale aller-retour, et le dernier sera relégué en D2.

Nodjialem Myaro, Présidente de la Ligue a déclaré : « On s’était donné jusqu’au 30 avril pour avoir une meilleure visibilité. On se laisse cette marge pour être sûr de se positionner sur du concret. Mais tant que les feux ne sont pas au vert au niveau médical pour reprendre, il est hors de question de mettre en danger la vie d’une joueuse pour un match de hand. »

Si le championnat venait à être annulé, tout comme la LFB, il n’y aurait pas de champion et les places européennes seront attribuées en fonction du classement au terme de la 19e journée.

Leader, Brest est donc qualifié pour la prochaine Ligue des champions tandis que Metz, dauphin, devra présenter un dossier pour bénéficier d’une wild card.

Le format de la Coupe de France sera également revu pour la saison prochaine, avec moins de matches prévus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici