Mondial

HANDBALL ChM : Sandra Toft et le Danemark éliminent la France.

Manon Houette face à Sandra Toft (photo libre de droits fourni par FF Handball / S.Pillaud)

L’équipe de France, Championne du Monde en titre, a été battue, 19-17 par le Danemark et est éliminée des Championnats du Monde.

Les dix premières minutes étaient compliquées pour les Françaises qui perdaient trop de ballon en attaque et faisaient face à une Sandra Toft impériale dans les buts danois et un manque de précision. Après 15 minutes de jeu, le Danemark avait déjà fait le trou, 5-2 face à la France.

Les Bleues revenaient à 5-5 grâce à sa jeune base arrière, Orlane Kanor, Océane Sercien-Ugolin et Méline Nocandy.

A la mi-temps, le Danemark menait 9-7 profitant des 10 arrêts de sa gardienne, Sandra Toft, à une Stine Jorgensen précise et inspirée. Les Françaises ont fait preuve de trop de maladresse et d’imprécision en attaque.

Profitant de sa supériorité numérique au début de la seconde période, la France sur un but de Grace Zaadi égalisait 10-10. Mais les Danoises bien en place défensivement reprenaient de l’avance 11-14 après 10 minutes en seconde période. Les Bleues n’y arrivaient pas et leurs tirs trouvaient soient les mains de Sandra Toft soit le poteau danois.

A moins de dix minutes de la fin du match, le Danemark creusait l’écart 12-16. Les Bleues revenaient au score à moins de 5 minutes, 16-17, puis 17-18 avec une supériorité numérique.

En infériorité numérique, les Danoises obtenaient un jet de 7 mètres qu’elles transformaient. La France s’incline 18-20 et est éliminée du mondial.  

Le Danemark a mené durant tout le match, les Françaises ont été incapables de trouver la faille face à une Sandra Toft impériale. Trop de pertes de balle, trop d’imprécisions en attaque. Les Bleues n’ont jamais su profiter des rares occasions de revenir au score. Énorme déception pour les Championnes du Monde en titre.

Olivier Krumbholz : « On a trouvé peu de solutions au départ et de la maladresse aux tirs avec une gardienne qui nous a dominées. C’est dommage notre belle continuité du jeu a disparu et on s’est fragilisés. Sandra Toft a fait pleurer pas mal de joueuses depuis le début de la compétition. Les jeux vont arriver très vite si on ne retrouve pas de la qualité et des joueuses plus en forme on n’ira pas loin. On se servira de cet échec pour rebondir et cela passera par une remise en cause et beaucoup de travail. »

Rita BERAL

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.