Mondial

HANDBALL ChM : La France tenu en échec par le Brésil et se complique la tâche.

Méline-Nocandy (Photo libre de droits fourni par FFHandball-S.Pillaud)

Pour son deuxième match de ce mondial, l’équipe de France a été tenu en échec, 19-19 par le Brésil et devra batailler pour se qualifier.

Les Bleues inscrivaient leur premier but de la rencontre à la 8e minute, 1-2 pour le Brésil. Petit à petit, l’équipe de France mettait en place son jeu défensif pour revenir au score et passer devant au score à la 18e minute de jeu, 5-4 sur un but de Béatrice Edwige.

Sous l’impulsion défensive d’Amandine Leynaud avec 60% d’arrêts en première période, Cholé Bouquet ou encore Béatrice Edwige mettaient la France sur les rails pour rejoindre les vestiaires avec 3 buts d’avance, 10-7.

Même si les Bleues viraient en tête au score ayant réussi à faire déjouer les Brésiliennes en défense, il y avait encore trop déchets dans le jeu avec 7 pertes de balle durant les 30 premières minutes.

Au retour des vestiaires, les Brésiliennes infligeaient un 2-0 aux Championnes du Monde en titre et refaisaient leur retard pour passer en tête après 12 minutes en seconde période, 15-14.

Olivier Krumbholz demandait un temps-mort et demandait à ses joueuses de ne pas jouer individuellement mais surtout de ne pas s’affoler.

Grâce aux arrêts d’Amandine Leynaud, la gardienne maintenait les Françaises à flot qui reprenait l’avantage 17-16 par Alexandra Lacrabère à 7 minutes du terme.

Mais les Françaises avaient encore trop de déchet dans leur jeu, Estelle Nze Minko n’a jamais pu trouver le bon tempo. Alors que la France menait 19-18 à une minute de la fin, Estelle Nze Minko se faisait exclure pour son 3e deux minutes de la rencontre. Les Brésiliennes en supériorité numérique égalisaient à 10 secondes du terme, 19-19.

La France se complique encore un peu plus la tâche dans la course à la qualification pour le tour principal. Les Championnes du Monde en titre devront régler ce manque d’efficacité et d’incertitude offensive et n’auront plus le droit à l’erreur lors de leurs trois derniers matchs face à l’Australie, l’Allemagne et le Danemark.

Rita BERAL

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.