Les joueuses américaines, Championnes du Monde en titre, avaient intenté un procès pour discrimination sexiste à l’encontre de leur fédération.

Le procès a été repoussé au 16 Juin à cause de l’épidémie de coronavirus qui sévit actuellement.

Selon une ordonnance du juge de Californie en charge du dossier, Gary Klausner, a ainsi accédé mercredi à la requête des deux parties souhaitant mieux se préparer.

Pour rappel, les championnes du monde américaines réclament 66 millions de dollars d’arriéré de salaires en vertu de l’égalité de rémunération et de la loi sur les droits civils.

Rita BERAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici