NOS FOCUS

FOOTBALL-Mondial 2019 : Marta prépare son héritage.

Après la défaite du Brésil face à la France (2-1 après prolongations), Marta, capitaine et légende de la sélection brésilienne sait qu’à 33 ans, elle a peut-être disputé son dernier mondial. À travers un plaidoyer poignant, encourager ses coéquipières et les futures joueuses à continuer de s’entraîner dur car ni elle, ni Formiga (41 ans), ni Cristiane (34 ans) ne sont éternelles.

Elle a notamment prononcé deux phrases fortes :

La première ‘’ il faut pleurer au début, pour pouvoir sourire à la fin’’. Cela sous-entend que nos échecs finiront par nous conduire à la victoire. La deuxième : ‘’le football féminin dépend de vous pour survivre’’. Au Brésil, les moyens du football féminin ont fortement diminué, ce qui explique entre autres la perte de niveau de l’équipe nationale.

Marta ayant une influence considérable au Brésil, ce cri du cœur doit permettre à la nouvelle génération de prendre conscience de l’importance de reprendre le flambeau, pour que la Seleçao retrouve son statut.

Ralph Sammouri

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.