Suite à l’annonce des départs de Sarah Bouhaddi et Dzsenifer Marozsán, deux joueuses clés de l’Olympique Lyonnais, le président Jean-Michel Aulas a sorti les gros moyens pour les remplacer et garder une équipe compétitives pour rester sur le toit du football féminin. 

Une nouvelle ère se profile du côté de l’OL, sextuple championnes d’Europe, les joueuses de Jean-Michel Aulas règnent sur le football féminin européen. Mais avec les départs la saison prochaine de Sarah Bouhaddi, après onze années au club, et Dzsenifer Marozsán pour les Royals de l’Utah (USA), Lyon se devait de se donner les moyens de remplacer ces joueuses ô combien importantes. 

Et l’OL n’aura pas tardé pour le faire ! Seulement quelques jours après l’annonce de Sarah Bouhaddi de quitter le club, Lyon s’est offert deux gros calibres pour pallier ces départs avec notamment l’arrivée de l’actuelle gardienne de l’Atlético de Madrid Lola Gallardo (32 sélections) et celle de la talentueuse islandaise de Wolfsburg Sara Björk Gunnarsdottir (123 sélections). 

Grâce à ces deux jolis coups que seul Jean-Michel a le don, nul doute que l’OL sera encore au rendez-vous la saison prochaine pour démontrer que ce club reste la grande référence du football féminin en Europe. 

Vincent Foultier. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici