Coupe du monde

FOOTBALL CdM : Qui des quatre demi-finalistes est le plus sérieux prétendant au sacre mondial ?

À la veille de la première demi-finale, quatre équipes sont encore susceptibles de remporter cette huitième Coupe du Monde. Qui de la Suède, des Pays-Bas, de l’Angleterre ou des États-Unis deviendra Champion du Monde 2019 ? Voici notre classement avant la première rencontre de demain entre l’Angleterre et les USA. 

4. La Suède. 

Outsider du tournoi, les scandinaves ont frappé un gros coup en sortant la deuxième nation mondiale, l’Allemagne, en quart de finale (2-1). Néanmoins, la Suède devra encore élever son niveau de jeu face aux Pays-Bas, mercredi pour prétendre à une place en finale. Les suédoises ont tout de même effectué un jolie parcours depuis les phases de poule malgré leur défaite lors du troisième match de groupe contre les États-Unis (2-0). Cette défaite pourrait leur servir si les coéquipières de Blackstenius retrouvent les USA le 7 juillet prochain. En cas de victoire, la 9e nation au classement FIFA pourrait retrouver la finale d’une Coupe du Monde, 16 ans après avoir terminé deuxième. 

3. L’Angleterre. 

3e au classement FIFA, les anglaises ont réalisé un parcours parfait pour rejoindre assez tranquillement le dernier carré de la compétition. Pourtant, cette demi-finale face aux États-Unis sera sans aucun doute le match le plus important et à ne surtout pas rater. Les joueuses de Phil Neville ont les armes pour aller au bout, après avoir écrasé le Cameroun et la Norvège lors des tours précédents (3-0 sur les deux rencontres). Mais ce mardi, la marche sera beaucoup plus haute et, pour nous, malgré leur niveau décevant depuis le début des phases à éliminations directes, les USA sont favoris pour cette rencontre. Tout cela va se jouer sur un match et on le sait, dans le football,  tout est possible. 

2. Les Pays-Bas. 

Nation surprenante depuis 2017 après avoir remporté le championnat d’Europe, les néerlandaises continuent sur leur lancée et se rapprochent d’une nouvelle finale. La 8e nation au classement FIFA défiera la Suède ce mercredi, après avoir éliminé le Japon, vice-champion du Monde 2015 en huitième de finale. Les « Oranjes » possèdent une armada offensive à ne pas négliger avec des joueuses comme Lieke Martens. Cela ne serait pas surprenant que les Pays-Bas retrouvent une nouvelle fois la finale d’une compétiton, deux ans après avoir remporté l’Euro. Si l’on devait mettre une pièce sur une de ces quatre équipes, nul doute que ce choix porterait sur les néerlandaises. 

1. Les États-Unis. 

Championne du Monde en titre, 1ère nation au classement FIFA, meilleure attaque de la compétition, les américaines ont tout pour faire peur. Pour autant, les coéquipières d’Alex Morgan ont été décevantes face à la France en quart (2-1) et surtout face à l’Espagne en huitième (2-1). Celles que l’on pensait intouchables à la sortie des phases de poule après avoir écrasé la Thaïlande 13-0, le sont beaucoup moins avant d’affronter une redoutable équipe anglaise. Ce n’est pas pour autant qu’il faut les sous-estimer, les américaines ont un véritable statut et sont capables de renverser le cours d’un match ou de venir punir leur adversaire à tout moment, notamment avec des joueuses comme Megan Rapinoe, double buteuse en huitième et en quart qu’il faudra surveiller. Depuis le début de la compétition, les USA sont les grands favoris. Et à une semaine de la finale, elles sont au rendez-vous. En cas de titre le 7 juillet prochain, les États-Unis deviendraient la première nation à remporter deux titres mondiaux consécutifs, après leur succès en 1991, 1999 et 2015. 

Tout reste envisageable lors de ces demi-finales et il faudra attendre mercredi soir pour connaître les deux finalistes de cette Coupe du Monde 2019. 

Vincent Foultier.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.