Coupe du monde Football

FOOTBALL CDM : Les Pays-Bas en finale du Mondial

Aux termes des prolongations, les championnes d’Europe néerlandaises ont fini par s’imposer 1-0 face à la Suède en demi-finale ce mercredi à Lyon. Accrochées par une vaillante équipe suédoise, les « oranjes » ont souffert mais valident leur billet pour leur première finale de Coupe du Monde, deux ans après celle en championnat d’Europe. 

Dans un match quelque peu décevant et qui aura mis du temps à se décanter, les Pays-Bas ont fini par faire craquer une surprenante équipe suédoise qui aurait mérité mieux (1-0). Annoncées comme favoris avant le début du match, les « oranjes » ont été malmenées et n’ont pas vraiment eu le contrôle de ce match. Au contraire, les rôles se sont quelques peu inversés, surtout en première période où d’un côté, les suédoises ont eu le contrôle du jeu, ont tenté beaucoup d’attaques placées, alors que leur jeu porte davantage sur l’attaque rapide, et de l’autre, des néerlandaises étouffées, pressées et mises en difficulté, avec peu d’espaces pour s’exprimer.

Avec peu de tirs cadrés durant 90 minutes mais en ayant tout de même touché les montants des deux côtés, la Suède et les Pays-Bas n’ont pas pu se départager durant le temps réglementaire et ont dû batailler trente minutes de plus, en prolongation. Émoussées physiquement après avoir tant donné depuis le début du tournoi et face à l’Allemagne en quart, les scandinaves ont fini par plier à la 99e minute après une perte de balle aux abords des 30 mètres, qui permettait à Groenen de placer une belle frappe à ras de terre dans le petit filet de la gardienne suédoise. 

Les coéquipières de l’ex-montpelliéraine Blackstenius méritaient mieux mais leur chemin s’arrête une nouvelle fois en demi-finale. Pour la première fois de leur histoire, les Pays-Bas atteignent la finale de la Coupe du Monde. La génération dorée hollandaise tentera de réaliser le doublé, Championnat d’Europe-Coupe du Monde. Elles qui avaient déjà créé la surprise en devenant championne d’Europe 2017 continuent d’étonner et seront, sans aucun doute, l’adversaire capable de faire tomber les championnes du Monde en titre américaine, dimanche, en finale à Lyon. Il faudra néanmoins montrer un autre visage que celui de ce soir.

Vincent Foultier. 

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.