Coupe du monde Football

FOOTBALL CDM : les États-Unis souffrent mais passent en quarts

Difficilement, les États-Unis se sont imposés 2-1 face à l’Espagne, à Reims. Les coéquipières d’Alex Morgan ont bataillé pour valider leur ticket pour les quarts de finale. Comme pressenti depuis déjà quelques jours, le choc entre la France et les États-Unis en quart de finale aura bien lieu. Ce sera vendredi au Parc des Princes. 

Ces phases à éliminations directes rappellent qu’il n’existe aucune petite équipe et que tout est possible. Héroïques, les espagnoles se sont pourtant inclinées (2-1) face aux américaines qui ont bénéficié de deux penaltys dont un litigieux, celui de la victoire. 

Surprenantes et sans complexes, les espagnoles ont fait douter les américaines jusqu’au bout de la rencontre en leur infligeant notamment leur premier but dans la compétition. Les États-Unis avaient ouvert le score dès la 7e minute par la capitaine Megan Rapinoe sur penalty avant que Hermoso ne vienne punir la défense américaine deux minutes plus tard d’une belle frappe en lucarne (9e), à la suite d’une erreur de relance. 

Bousculées dans le jeu mais aussi physiquement, les américaines s’en sont remises une nouvelle fois à un penalty étonnamment validé par le VAR suite à un léger contact sur l’américaine Lavelle. Megan Rapinoe transformait son second penalty de la rencontre (76e) pour s’offrir un doublé et envoyer son équipe en quart de finale. 

Les États-Unis se sortent du piège espagnol et rencontreront la France, vendredi au Parc des Princes, pour une place en demi-finale. Les joueuses de Corinne Diacre devront prendre exemple sur l’Espagne pour battre une équipe américaine que beaucoup voyaient comme « intouchable ».

Vincent Foultier. 

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.