Coupe du monde Football

FOOTBALL CdM : Les États-Unis s’en sortent dans la plus grande des douleurs

En très grande difficulté, les États-Unis décrochent tout de même leur billet pour la finale de la Coupe du Monde, 4 ans après être devenus champions du Monde. Les américaines se sont imposées 2-1 face à l’Angleterre, ce mardi à Lyon, en demi-finale. Elles rencontreront la Suède ou les Pays-Bas, dimanche en finale.  

Comme face à l’Espagne en huitième, et à la France en quarts, les États-Unis se sont une nouvelle fois imposées 2-1 face à l’Angleterre en demi-finale, à Lyon. Mais cette fois-ci, les américaines s’en sont miraculeusement bien sorties.

Comme sur toutes les rencontres depuis le début de ce mondial, les coéquipières d’Alex Morgan avaient ouvert le score très rapidement par l’intermédiaire de Press (9e) qui avait étonnement pris la place de Megan Rapinoe, double buteuse en huitième et en quarts, sur le couloir gauche. Encore une fois, les américaines sont devenues rapidement fébriles et ont encaissé un but à peine dix minutes plus tard par la co-meilleure buteuse et intéressante Ellen White. Alex Morgan redonnait l’avantage aux États-Unis à la 31e minute à la suite d’une tête décroisée.

En deuxième mi-temps, les américaines ont souffert jusqu’à la dernière minute. D’abord après avoir encaissé un second but d’Ellen White, qui sera refusé par le VAR pour quelques millimètres. Puis en fin de match (82e) après une faute sur Ellen White, encore elle, dans la surface et après utilisation du VAR, la capitaine anglaise Houghton s’élançait et voyait son penalty capter par la gardienne américaine. Le score ne bougera plus malgré les derniers assauts anglais.

Bousculées comme jamais elles ne l’ont été dans ce mondial, les américaines décrochent leur billet pour la finale et affronteront les Pays-Bas ou la Suède dimanche pour s’offrir une quatrième Coupe du Monde. Les États-Unis entrent encore un peu plus dans l’histoire de la Coupe du Monde avant même d’avoir joué la finale car, pour la huitième fois en autant de compétitions, elles sont assurées de terminer sur le podium.

Vincent Foultier. 

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.