Coupe du monde Football

FOOTBALL CDM : les États-Unis mettent fin au rêve des Bleues

Grosse désillusion pour l’Équipe de France féminine qui s’incline en quart de finale de sa Coupe du Monde face aux États-Unis (2-1). Les Bleues pourront nourrir d’énormes regrets car les américaines n’ont pas été flamboyantes. Le rêve bleu s’arrête en quart de finale pour les joueuses de Corinne Diacre. Pour la 8e fois de leur histoire en autant de compétition, les américaines atteignent le dernier carré. 

Les Bleues n’y ont pas cru une bonne partie de la rencontre, ce soir au Parc des Princes face aux États-Unis (2-1). Il aura fallu attendre les dix dernières minutes du match et la réduction du score de Wendie Renard pour que les Bleues gardent un petit espoir. 

Dès la 5e minute de jeu, Megan Rapinoe lançait les hostilités en ouvrant la marque d’un coup franc excentré qui finissait au fond des filets. Pourtant pas dans un grand soir, les américaines ont subi les quelques assauts français sans vraiment être inquiétées. Les Bleues ont eu le contrôle du ballon pendant presque toute la rencontre mais cette possession était trop stérile. Les américaines procédaient en contre-attaque et ont puni le manque de réalisme des Bleues en seconde mi-temps en creusant l’écart par l’inévitable Megan Rapinoe encore une fois à la 65e minute. L’américaine inscrit là son deuxième doublé du Mondial après celui en 8e face à l’Espagne. 

Trop peu dangereuses, les Bleues ont tout de même réduit la marque à la 80e minute grâce à une tête de Wendie Renard sur coup franc. Les joueuses de Corinne Diacre auraient même pu bénéficier d’un penalty à la 86e minute suite à un centre de Majri contré par le bras d’une américaine. Le VAR n’est même pas intervenu, à noter que ce genre de faute a été sifflé dans d’autres matchs du tournoi. 

Les Bleues se sont réveillées trop tard et s’inclinent une nouvelle fois face aux américaines qui n’ont jamais perdu face à l’Équipe de France lors de grandes compétitions. Les coéquipières d’Amandine Henry auront de grands regrets car il y avait la place ce soir. Comme il y a quatre ans, les Bleues s’arrêtent en quart de finale et ne participeront pas aux JO 2020. Quant à elles, pour la 8e fois de leur histoire et en autant de compétition, les États-Unis rejoignent le dernier carré et défieront l’Angleterre, le 2 juillet prochain pour une place en finale. Les américaines sont toujours montées sur le podium de la Coupe du Monde. Sans être étincelante dans ces phases à éliminations directes, les coéquipières d’Alex Morgan prouvent qu’elles sont de sérieuses prétendantes au titre.

Vincent Foultier. 

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.