Coupe du monde

FOOTBALL CdM : Les Bleues, merci Henry !

Indiscutable depuis le début de la Coupe du Monde, Amandine Henry envoie les Bleues en quart de finale. Les joueuses de Corinne Diacre se sont difficilement débarrassées du Brésil 2-1 a.p. Ce succès leur permet de valider leur ticket pour les quarts de finale. Les Bleues continuent leur chemin dans leur Coupe du Monde et affronteront le vainqueur du match entre l’Espagne et les États-Unis, vendredi au Parc des Princes (21h). 

Bousculées pendant 90 minutes, sauvées pendant les prolongations, puis délivrées par Amandine Henry, les Bleues seront passées par tous les états ce soir au stade Océane du Havre face au Brésil. L’Équipe de France s’est imposées 2 buts à 1 après prolongation face au Brésil grâce à des buts de Gauvin (52e) et Henry (107e).

Au terme d’un match haché, tendu et avec beaucoup d’impacts physiques, les joueuses de Corinne Diacre ont su se sortir du piège brésilien emmené par Marta. Ce fut très compliqué pour les coéquipières d’Amandine Henry pendant plus de 120 minutes. Mises en difficultés par les assauts des brésiliennes et notamment par Debinha, l’équipe de France a du s’en remettre à sa taulière et indiscutable capitaine Amandine Henry qui, d’un plat du pied, reprenait un coup franc d’Amel Majri à la 107e minute. Les Bleues pensaient pourtant avoir ouvert le score à la 23e minute par l’intermédiaire de Valérie Gauvin qui, à la réception d’un centre de Kadidiatou Diany heurtait la portière brésilienne et marquait de la tête. Le but sera annulé par le VAR. Esseulée à la pointe de l’attaque française, Valérie Gauvin a été récompensée de ses efforts au retour des vestiaires. Une nouvelle fois à la réception d’un centre, elle se jetait pour ouvrir le score à la 52e minute.

Menées, les brésiliennes ont d’abord frappé la barre transversale avant d’égalisé dix minutes plus tard grâce au but de Thaïsa, d’abord refusé pour une position de hors-jeu puis validé par le VAR. Le score en restait là jusqu’à la fin du temps réglementaire. Les Bleues sont passées tout près de se faire surprendre avant la pause de cette prolongation. La remuante Debinha partait seul au but et trompait Sarah Bouhaddi. Heureusement, Griedge Mbock avait suivi et d’un tacle glissé, sauvait les siennes sur sa ligne. Dès lors, on ne voyait pas comment ce ticket pour les quarts de finale pouvait échapper à l’équipe de France. Et c’est la formidable capitaine Amandine Henry qui délivrait les Bleues à la 107e minute. Exceptionnelle depuis le début du tournoi, elle est logiquement récompensée de ses efforts.

Les Bleues se qualifient pour la deuxième fois d’affilée et pour la troisième fois de leur histoire en quart de finale où elles retrouveront vendredi à 21h, au Parc des Princes, le vainqueur de la rencontre entre l’Espagne et les États-Unis. Les Bleues rentrent encore plus dans le vif de la compétition et la difficulté devrait s’intensifier vendredi. De son côté, une page du football féminin brésilien se tourne pour ce qui devait certainement être le dernier match en sélection pour Marta, Cristiane ou encore Formiga.

Vincent Foultier. 

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.