Coupe du monde

FOOTBALL CdM : La Norvège se qualifie au bout de la nuit

Au terme d’une rencontre spectaculaire, la Norvège est venue à bout de l’Australie lors de la séance de tirs au but. À l’issue du temps réglementaire et de la prolongation, la Norvège et l’Australie se sont neutralisés 1-1. Comme un symbole, la meilleure joueuse australienne et co-meilleure buteuse du tournoi, Samantha Kerr, a envoyé son tir au but dans les tribunes. La Norvège s’impose 4-1 lors de cette séance et rejoint les 1/4 de finale. Elle y retrouvera le vainqueur entre l’Angleterre et le Cameroun. 

Quel match ! Quel régal ! La Norvège et l’Australie ont offert un magnifique spectacle aux seulement 12000 spectateurs de l’Allianz Riviera de Nice. L’intensité est montée d’un cran dans ces phases finales, les deux équipes ont livré une bataille exceptionnelle et c’est la Norvège qui est sortie victorieuse de ce duel. Les championnes du Monde 1995, emmenée par une étincelante Caroline Graham Hansen, ont éliminé les « Matildas » de Samantha Kerr 1-1 (4-1 t.a.b). 

Plus de 20 tirs tentés de chaque côté, une intensité incroyable, une attaque-défense pendant presque toute la durée de la rencontre, cela montre la qualité de ce huitième de finale. La norvégienne Graham Hansen et l’australienne Samantha Kerr auront tenté pendant plus de 120 minutes de donner l’avantage à leur équipe, sans y parvenir. Tout avait commencé après seulement 40 secondes de jeu, Samantha Kerr, co-meilleure buteuse avec 5 buts (à égalité avec l’américaine Alex Morgan) éliminait la défenseuse norvégienne d’un sublime petit pont avant de trop croiser son tir qui effleurait le poteau de la gardienne. Le match était lancé. La Norvège reprenait le dessus et, à la suite d’une erreur de la défense australienne, Hervolsen partait seule défier Williams et envoyer le ballon au fond des filets. Un des tournants du match intervenait alors à la 42e minute. À la suite d’un centre de Kerr, la norvégienne Thorisdottir agrandissait volontairement la surface de son corps pour dévier le ballon du bras. L’arbitre du match indiquait le point de penalty avant de revenir curieusement sur sa décision et d’annuler ce dernier, après utilisation du VAR. Pourtant, le penalty semblait net. 1-0 pour les norvégiennes à la mi-temps. 

Mais c’était sans compter sur l’orgueil des « Matildas » qui, comme face au Brésil, se sont accrochées et ont fini par égaliser à la 84e minute après un corner tiré par Kellond-Knight depuis le côté gauche qui traverse toute la défense norvégienne pour finir au fond des filets sans être touché. On se dirige donc vers les prolongations après que le VAR ne soit une dernière fois utilisé dans le temps additionnel suite à un accrochage litigieux entre Thorisdottir une nouvelle fois et Samantha Kerr, qui partait seule au but. Dans la continuité de l’action, Graham Hansen voyait sa frappe enroulée heurter le poteau et longer la ligne de but de Williams avant de sortir.  On en restait là dans le temps réglementaire. 

Le scénario complètement fou se poursuivait pendant les prolongations. L’arbitre sortait le carton rouge direct pour l’australienne Kennedy à la suite d’un accrochage avec Utland qui partait au but. À 11 contre 10, les norvégiennes occupaient la moitié de terrain australienne. Boe Risa, à la suite d’une inspiration magique, a failli offrir la victoire à la Norvège avant de voir son lob de 35 mètres frappé la barre transversale. Au terme des 120 minutes, les deux équipes étaient dos à dos. Et après deux tirs au but ratés dont un de Samantha Kerr, la Norvège ne tremble pas et s’impose 4-1. 

La Norvège est la deuxième équipe à se qualifier pour les 1/4 de finale, après l’Allemagne un peu plus tôt dans la journée. Elles défieront le vainqueur du match entre l’Angleterre et le Cameroun, qui se disputera demain. Malheureuses, et peut-être pas aidées par l’arbitrage, les australiennes auront fourni un match de grande qualité. 

Vincent Foultier. 

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.