Coupe du monde

FOOTBALL CdM : Etats-Unis-Thaïlande (13-0), un record et une polémique.

Carton record pour les Etats-Unis ce mardi, avec un 13-0 infligé à la Thaïlande, lors de la première journée de la phase de poules de la Coupe du monde. En effet, le précédent record datait de la Coupe du Monde 2007 (l’Allemagne avait infligé un 11-0 à l’Argentine).

Alors que les Américaines ont célébré avec enthousiasme chacun des buts inscrits, ce n’est pas très bien passé chez une partie des supporters. Pour certains, elles ont manqué de classe et aurait du célébrer plus sobrement à partir du 8e ou du 9e but.

Pour moi, elles ont le droit de célébrer même si le score est très lourd, ça traduit une forme d’unité, d’envie de jouer jusqu’au bout. Justement, le fait de jouer jusqu’au bout elles ont respecté l’adversaire. Si elles s’étaient arrêtées de jouer, elles auraient aussi été critiquées. Ce succès leur permet aussi d’envoyer un message aux autres équipes prétendantes à la victoire finale. Elles sont déjà prêtes collectivement (on voit qu’elles prennent du plaisir à jouer ensemble) et elles dégagent un sentiment de puissance et de sérénité. C’est vrai que devant la détresse des thaïlandaises, on peut comprendre que certains supporters auraient souhaité de la retenue. Cependant, ils n’ont pas conscience de ce que représente une Coupe du Monde pour les joueuses.                 

Abby Wambach, ancienne internationale aux 255 sélections et victorieuse du Mondial 2015, a pris la défense des joueuses. “Pour tous ceux qui ont un problème avec le nombre de buts : pour certaines joueuses, c’est leur premier but en Coupe du Monde et elles ont le droit d’être excitées. Imaginez-vous à leur place”, écrit-elle sur Twitter.                                                       

Elle ajoute : “C’est un rêve de jouer et de marquer en Coupe du monde. Célébrez. Diriez-vous à une équipe masculine de ne pas marquer plus ?  De ne pas célébrer ? interroge la double championne olympique. C’est respecter le jeu et tout le travail accompli que de faire de son mieux en permanence. C’est un signal envoyé à la Fifa pour faire mieux, donner plus de ressources à certaines nations.”

Même son de cloche chez Alex Morgan, deuxième joueuse de l’histoire à inscrire un quintuplé en Coupe du Monde : “Tous les buts comptent dans les phases de poule donc c’était important de ne pas s’arrêter. A chaque fois qu’on marque dans une Coupe du monde, on le célèbre car c’est un rêve de participer à une telle compétition. C’est une superbe performance collective.”

Ralph Sammouri

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.