Catégories

ESCRIME Clémentine Pinier « J’aime pouvoir combiner la maîtrise de soi, la précision tout en étant dans l’action »

Déjà couronné de succès depuis des années, l’escrime français peut compter sur ses étoiles montantes comme Clémentine Pinier, jeune escrimeuse de l’Escrime Rodez Aveyron. A 18 ans, cette jeune épéiste a déjà participé à plusieurs compétitions nationales et internationales sous les couleurs de l’Equipe de France.

Retour sur ses débuts

Escrimeuse depuis près de 13 ans, c’est grâce à sa grande sœur que Clémentine Pinier découvre ce sport de combat et rejoint le club d’escrime de Rodez. Les valeurs singulières de sport, à savoir le respect et la maîtrise de soi l’ont convaincu et depuis, c’est avec passion que l’escrimeuse s’illustre dans ce sport, souvent couronné de succès. « J’aime pouvoir combiner la maîtrise de soi, la précision tout en étant dans l’action » précise-t-elle. C’est en individuel qu’elle préfère jouer armée de son épée : « l’équipe c’est un plus ». A cause de la crise sanitaire, comme pour tous les sports, la situation a été compliquée. Pour Clémentine Pinier, les entraînements ont été supprimés au premier confinement. Elle a finalement pu reprendre en juin et fin août 2020 mais sans tournoi depuis mars dernier.

L’escrime mais les études aussi

Pour profiter au mieux de ce sport, ses cours étaient aménagés au lycée. Actuellement en licence mathématique et informatique à l’université de Bordeaux, elle est aussi inscrite au CREPS. Clémentine Pinier s’entraîne au Pôle France de Bordeaux, mais reste fidèle au club ruthénois. Cette structure de haut niveau lui permet de s’entraîner avec les meilleurs de sa catégorie. Elle semble satisfaite de ce fonctionnement, puisque le CREPS étant en lien avec l’université, les professeurs connaissent le projet des étudiants et les aident au mieux pour leurs réussites sportives et professionnelles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par clem🌼 (@clementine.pinier)

Le championnat

Actuellement en junior 2, Clémentine Pinier participe à des tournois nationaux, et s’est défendue au niveau européen et international avec l’Equipe de France. Les sélections se faisant annuellement, elle a été remplaçante l’année passée. L’épéiste décrit qu’il y a beaucoup de pression pour les circuits nationaux, mais avec l’expérience, elle a réussi à maîtriser ce stress. Il faut dire qu’à côté de ces compétitions, Clémentine Pinier a aussi participé à des coupes d’Europe et des coupes du Monde depuis 2017 : « La première fois, j’étais impressionnée de voir des nationalités différentes, petit à petit on prend de l’expérience, on vient pour se battre ».

La visibilité de ce sport

Clémentine Pinier estime que l’escrime est plutôt bien vu en Aveyron, grâce à Bruno Gares, le nouveau président de la fédération d’escrime depuis septembre dernier, et d’origine aveyronnaise, une fierté pour tout le département et l’escrime ruthénois. A contrario, l’escrimeuse regrette le manque de visibilité en France, puisqu’on ne voit ce sport qu’aux Jeux Olympiques. Cette situation semble paradoxale puisque c’est le sport où la France est le plus récompensé aux JO. L’escrime bénéficie de douze épreuves, rappelle la jeune épéiste aveyronnaise qui souligne également que la France « est un pays qui forme bien ses athlètes ». Ce manque de visibilité se ressent pour les escrimeuses qui veulent passer professionnelles, puisqu’il est difficile de vivre de sa passion et de bien gagner sa vie en même temps, même si pour Clémentine Pinier « C’est un objectif bien sûr […], on rêve tous des JO ». Avec une telle l’ambition, on peut être certain que l’avenir de l’escrime français est assuré.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par clem🌼 (@clementine.pinier)

Pauline Frayssou

Photo à la une : HPDorn /Pixabay

Vues:
618
Catégories de l'article:
Le Club

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Leave the field below empty!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.