Le tirage au sort du tour préliminaire de l’EHF EURO 2020 (du 3 au 20 décembre, au Danemark et en Norvège), a été réalisé ce matin à Vienne, en Autriche.

L’équipe de France de handball, tenante du titre depuis 2018, sera opposée au Danemark, au Monténégro et à la Slovénie. Les matches du tour préliminaire des Bleues se joueront du 3 au 8 décembre à Herning, les dates et horaires seront communiqués ultérieurement.

 Tenante du titre, l’équipe de France devait tout de même passer par les phases de qualifications afin de valider son ticket pour le championnat d’Europe en fin d’année. En bonne voie, deuxième de son groupe avec deux victoires en septembre 2019 face à la Turquipe et l’Islande, la pandémie mondiale s’est ensuite interposée et les phases 2 et 3 de qualifications ont été annulées sur décision de la Fédération Européenne.

Les Bleues, et toutes les équipes premières et deuxièmes de leurs groupes respectifs, ont ainsi été qualifiées directement pour la treizième édition du championnat d’Europe de handball féminin.   L’événement se tiendra du 3 au 20 décembre prochain, entre la Norvège et le Danemark. Les deux pays sont des habitués de l’exercice puisqu’ils avaient accueillis, il y a tout juste dix ans, l’EHF EURO 2010, mais aussi le championnat du monde en 1999 où les tricolores avait glané leur première médaille d’argent.  

L’équipe de France remettra son titre continental en jeu à l’occasion de l’EHF EURO 2020. Elle affrontera le Danemark, la Slovénie et le Monténégro et devra terminer dans les trois premières équipes du groupe A à l’issue du tour préliminaire. Si elles accèdent au tour principal, les Bleues croiseront avec le groupe B, celui de la Russie, de la Suède, de l’Espagne et de la République Tchèque.

Déclarations

Nous nous retrouvons dans la poule du pays hôte, à Herning dans une grande salle, qui sera certainement pleine puisque le Danemark est un pays de handball féminin très fort. Nos adversaires sont des équipes solides, bien sûr. Le Danemark a une équipe jeune, très engagée, très aggressive et va tout tenter pour profiter de l’occasion à domicile pour, peut-être, réaccéder aux demi-finales et faire un très beau résultat. Ce sera un match très difficile devant un public qui sera tout acquis à la cause de son équipe. Ensuite, la Slovénie est une équipe qu’on connaît bien, qui était certainement la meilleure du pot 4 avec des joueuses qui jouent en France, comme Ana Gros. C’est une équipe difficile à manoeuvrer, avec des joueuses très techniques. Le Monténégro est une équipe très expérimentée, avec un sept majeur très fort. Ce sont toujours des matches tendus avec la France. Il faut s’attendre à trois matches qui vont se tenir et où le résultat dépendra de très peu de choses. Le petit avantage pour nous c’est que si nous nous qualifions, nous resterons à Herning pour le deuxième tour.  Nous avons envie de reprendre notre parcours. Je pense que les joueuses sont en pleine forme, tout le monde attend de se retrouver dès le mois de septembre pour repartir en étant conquérant.” Olivier Krumbholz, sélectionneur de l’Equipe de France

Siraba Dembélé-Pavlovic : “C’est fou, on va encore affronter la Slovénie ! Comme d’habitude sur un Euro, nous aurons affaire à une poule bien dense avec notamment le Danemark qui jouera à domicile. Face à chacun des adversaires, cela donne toujours des matches très serrés. L’ordre des matches sera déterminant. C’est bien difficile de se projeter pour indiquer qui sera dans le dernier carré.”  

LES GROUPES DU TOUR PRELIMINAIRE

A – France, Danemark, Monténégro, Slovénie
B – Russie, Suède, Espagne, République Tchèque
C – Pays-Bas, Hongrie, Serbie, Croatie 
D – Roumanie, Norvège, Allemagne, Pologne

Avec FFHand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici