L’Américaine, Serena Williams, n’a pas perdu de vue son objectif de remporter son 24e titre du Grand Chelem.

Selon son entraîneur, Patrick Mouratoglou, l’arrêt du circuit à cause du coronavirus ne peut être que bénéfique pour Serena.

Depuis sa victoire à l’Open d’Australie 2017, Serena Williams a manqué quatre occasions de remporter ce 24e titre du Grand Chelem après ses finales perdues à Wimbledon, l’US Open en 2017 et 2018. Un record qu’elle aurait pu égaler voire même dépasser.

Serena Williams a profité de l’arrêt des compétitions pour recharger les batteries car « son corps avait besoin de cette pause » explique Patrick Mouratoglou.

Mais la motivation de Serena Williams est toujours intacte. En revanche, ce qui inquiète son coach c’est le fait que l’US Open puisse ne pas se jouer, voire que la saison soit d’ores et déjà terminée. 

 Serena Williams n’est toutefois pas prête à tout accepter pour rejouer. « Elle est prête à faire des concessions, bien sûr. Mais je ne pense pas qu’elle acceptera de ne pas voir sa fille pendant trois semaines »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici