Le Brésil a décidé de retirer sa candidature pour l’organisation de la Coupe du Monde Féminine de Football en 2023.

C’est pourtant le 25 juin prochain que la FIFA dévoilera le nom du pays organisateur de la prochaine Coupe du Monde, la neuvième de l’histoire du football féminin.

Mais en raison de l’austérité financière mise en place par le gouvernement, le Brésil renonce. C’est en tout cas, ce qu’a annoncé la Fédération brésilienne de football (CBF) dans un communiqué.

 « La CBF comprend la position prudente du gouvernement brésilien et d’autres partenaires publics et privés qui les ont empêchés de formaliser les engagements dans les délais ou de la manière requise. »

CBF

Le Japon, l’Australie et La Nouvelle-Zélande et la Colombie (soutenue par le Brésil) sont les trois pays en lice pour l’attribution de la Coupe du Monde 2023. Verdict le 25 juin prochain.

Rita BERAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici