NOS FOCUS

BASKETBALL : Jacky Chazalon la joueuse qui a fait aimer le basket féminin aux français

Jacky Chazalon (n°10) en plein match

Jacky Chazalon a été sélectionnée 189 fois en équipe de France entre 1963 et 1976, et 9 fois titrée championne de France.

Elle est reconnue comme l’une des meilleures joueuses de basket d’Europe des années 70. En 2009 elle entre au FIBA Hall of Fame, le panthéon du basketball. Peu de femme en font partie.

Jacky Chazalon est née le 24 mars 1945 à Alès ; elle découvre le sport grâce à son professeur d’activité physique, notamment l’athlétisme qu’elle pratique jusqu’à 25 ans et le basket. Jacky a d’abord évolué au sein du club de l’AS Montferrand puis au Clermont Université Club de 1964 à 1976. En 1963, alors âgée de 17 ans, elle débute en équipe de France

Sportive de talent

Le basket-ball féminin étant un sport amateur jusqu’en 1976, à côté de sa carrière de basket, elle est professeur d’éducation physique. Monsieur Jaunay , entraineur de l’équipe de France de basket trouve souvent aux membres de l’équipe des postes au ministère des sports où elles ont peu d’obligation afin de leur laisser plus de temps pour s’entrainer. C’est ainsi, qu’elles ont pu participer aux coupes d’Europe et divers championnats. A cette époque la numéro 10 était ailière gauche, mais pouvait jouer un peu partout à tous les postes. Elle se décrit comme technique, rapide et adroite : “Je crois que je compense ma taille relativement petite par une plus grande vitesse”

Pendant sa carrière, la française atteint le haut du panier du basket-ball français et mondiale. Elle possède beaucoup d’adresse ainsi qu’une grande capacité à développer son jeu, et surtout une grande technique. Afin de progresser elle étudie et analyse beaucoup de basket masculin ; Jacky Chazalon admire entre autre Alain Gilles un grand personnage du basket français. L’équipe de France féminine de basket jouait régulièrement contre les garçons pour s’entrainer, les joueuses progressaient beaucoup plus avec des adversaires masculins. Les exploits de la basketteuse intéressent les médias qui se tournent peu à peu vers le basket féminin. A l’époque tous les matchs de la coupe d’Europe passaient sur TF1, et les joueuses de l’équipe étaient bien connues du grand public. Sur 5 finales en coupe d’Europe Jacky a participé à 4. La Coupe de France féminine de basket-ball porte le nom de Trophée « Joë Jaunay » depuis 1996 en l’honneur de son entraineur.

En 1971 Jacky Chazalon participe au championnat du monde, elle est considérée par ses contemporains comme l’une des meilleures joueuses du monde, sélectionnée en équipe d’Europe en 1976 elle remporte la médaille d’argent au championnat d’Europe, auquel elle participa 6 fois entre 1964 et 1976.

Musée du Basket-Ball

Après sa carrière de basketteuse

La basketteuse est à l’origine des premiers Camps de Basket, concept qu’elle avait rapporté des Etats-Unis. Leur but est de faire découvrir la pratique du basket aux enfants et adolescents. Elle organise ces camps appelés “Sport Elite Jeune” avec la collaboration de Carmine Calzonetti ancien joueur de basket américain basé à Nantes. Jacky Chazalon crée aussi une société de séjour sportif omnisports qu’elle revend en 2004. De 2005 à 2014, elle est la première présidente de l’Amicale des Internationaux de basket. Puis elle devient vice-présidente, en laissant la place de présidente à Isabelle Fijakowski.

Jackie Chazalon est élue meilleure basketteuse française du siècle en 1999. 

En 2004, la fédération française de basketball crée l’académie du basket français afin d’honorer les plus grands contributeurs de ce sport; Jacky Chazalon est la première femme à en devenir membre.

Jacky Chazalon, Hall of fame 2009

En 2016 elle est nommée au Hall of Fame de Springsteen.

Tina Millet

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.