Eurocoupe

BASKETBALL EUROCOUPE : Orenburg remporte l’Eurocoupe 2019.

Lattes-Montpellier a été battu ce Mercredi lors de la finale retour de l’Eurocoupe, 75-57, une défaite qui le prive de son premier titre européen.

Alors qu’elles s’étaient imposées en Russie, 75-71, la semaine dernière, les joueuses de Lattes-Montpellier se sont inclinées de + 18 et voient le titre leur échapper. Orenburg s’impose 75-57 et remporte l’Eurocoupe 2019, le premier titre européen de son histoire.

Les Russes d’Orenburg ont logiquement fait la course en tête durant les deux premiers quart-temps et menaient 35-27 à la pause. Les joueuses de Lattes-Montpellier devaient régler leur problème dans la raquette. En une mi-temps, les joueuses d’Orenbourg ont obtenu 14 rebonds offensifs.

Une première mi-temps compliquée donc pour les Héraultaises qui ont eu du mal à prendre les Russes et notamment Brionna Jones. Pas de jeu intérieur efficace pour les Gazelles sous pression qui ont également subi la loi des Russes aux rebonds offensifs avec 14 rebonds.

Ornella Bankolé, meilleure marqueuse du BLMA (FIBA)

Au retour des vestiaires Lattes-Montpellier revenait avec des meilleures intentions et grâce à Ornella Bankolé, sa joueuse de 21 ans, revenait à 39-44 (-5). Mais les Gazelles retombaient dans leur travers avec des pertes de balle dont profitaient Erica Wheeler et ses coéquipières. Les Héraultaises étaient en souffrance d’autant plus qu’Helena Ciak avait été sorti par son entraîneur après sa 4e faute.

A la fin du troisième quart-temps, Orenburg menait de 6 points, 54-39.  Les joueuses de Lattes-Montpellier étaient trop souvent dépassés dans la raquette pour espérer mieux ce soir. Erica Wheeler leur faisait mal à deux minutes de la fin de la rencontre pour porter le score à 70-55 pour les Russes.

Les Héraultaises ont été dominées aux rebonds offensifs (FIBA)

Orenburg s’impose et remporte l’édition 2019 de l’Eurocoupe succédant à Galatasaray. Lattes-Montpellier qui a fait un très beau parcours en Eurocoupe avec 14 victoires, peut nourrir des regrets sur ce match retour : Hélena Ciak à 5 fautes, Samantha Whitcomb impuissante au tir, les rebonds offensifs des Russes, seule la jeune Ornella Bankole, 21 ans, a tenu le rang avec 15 points, terminant meilleure marqueuse de son équipe.

La joie des Russes (FIBA)

Du côté d’Orenburg, Brionna Jones termine le match avec 22 points.

Les Héraultaises vont devoir vite digérer cette défaite pour espérer remporter le titre de Champion de France à la lutte avec Lyon-ASVEL et Bourges.

Rita BERAL

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.