Les athlètes américaines, Deajah Stevens et Gabrielle Thomas ont été suspendues provisoirement pour défaut de localisation.

Les sprinteuses Deajah Stevens, finaliste olympique à Rio sur 200 m, et Gabrielle Thomas ont été provisoirement suspendues pour plusieurs « no shows ».

L’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) a annoncé que Deajah Stevens,24 ans a été suspendue provisoirement ce vendredi pour manquements à ses obligations de localisation antidopage tout comme sa compatriote, Gabrielle Thomas (23 ans), double vainqueure du 200 m du meeting Ligue de Diamant de Lausanne en 2018 et 2019.

Selon les règles antidopage en vigueur, les athlètes doivent indiquer leurs localisations géographiques aux instances de lutte contre le dopage 90 jours à l’avance, afin de permettre des contrôles inopinés hors compétition chaque jour de l’année. Trois manquements à ces obligations en 12 mois constituent une infraction antidopage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici