Athletisme

ATHLETISME : Nike va revenir sur sa politique sur les athlètes enceintes.

Allyon Felix (Reuters)

Critiqué par Allyson Felix pour sa politique concernant les athlètes enceintes, Nike va mettre fin aux contrats les pénalisant.

Nike a pris en compte les critiques d’Allyson Felix, Championne Olympique et du Monde du 4×100 et 4×400 en 2016 et 2017.

Le New York Times a annoncé que Nike supprimera les clauses de performance des contrats des athlètes de retour de congé de maternité.

 « Nous avons pris conscience, nous Nike, que nous devions faire plus et c’est une opportunité unique pour le secteur du sport en général d’évoluer pour mieux soutenir les sportives », a indiqué une porte-parole du géant de l’équipement sportif, dans un courrier électronique adressé vendredi au New York Times. Selon ce dernier, après avoir donné naissance à un enfant, chaque athlète sous contrat avec Nike verrait sa rémunération conditionnée pendant douze mois à son niveau de performance. C’est cette clause que le groupe américain s’est engagé à supprimer.

Amy Montagne, l’une des vice-présidentes du groupe, a indiqué dans un courrier interne envoyé vendredi aux employés avoir été « attristée » par ce qu’avait vécu l’Américaine Allyson Felix.

La Rédaction

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.