NOS FOCUS

ATHLETISME : Marieke Vervoort, Championne jusqu’au bout de la vie!

Atteinte de tétraplégie progressive depuis l’âge de 14 ans, l’athlète paralympique Marieke Vervoort s’est éteinte à 40 ans entouré de sa famille et de son fidèle chien.

Décédée par euthanasie, la championne laisse derrière elle une immense page de l’histoire du sport paralympique.

Une athlète hors-norme

Marieke Vervoort s’en est allée le 22 octobre à l’âge de 40 ans en Belgique son pays natal. Atteinte de tétraplégie progressive depuis l’âge de 14 ans, cette sportive engagée a marqué l’histoire du paralympisme. Championne du monde de paratriathlon à 26 ans, elle se fait connaître grâce à son titre de championne paralympique du 100 mètres et sa médaille d’argent au 200 mètres aux Jeux paralympiques de Londres en 2012. En 2015, elle a été aussi sacrée triple championne du monde à Doha sur le 100, 200 et 400 m. On peut aussi rajouter à ce gigantesque palmarès 4 records du monde sur le 400, 800, 1500 et 5000m en fauteuil roulant.

Reconnaissance de l’euthanasie, son dernier combat !

Son dernier combat fut la reconnaissance de l’euthanasie. Combat mené depuis 2016 et les Jeux Paralympiques à Rio où elle a annoncé au grand public sa décision.

En Belgique, l’euthanasie est autorisée depuis 2002. Pour l’obtenir, il faut réaliser un vrai parcours du combattant. Il faut justifier ce fait puis aller à la rencontre de médecins et de psychologues. Avec une vision de 20 % et des crises d’épilepsie, Marieke Vervoort a su mener ce combat à terme. 3 ans où elle n’a cessé de convaincre les autres pays comme la France qui considère ce droit comme une sorte de “meurtre”

” J’aimerais que l’euthanasie soit perçue comme quelque chose qui pour tous les pays signifie autre chose qu’un meurtre. Que ça signifie donner un sentiment de tranquillité pour les gens. “

Marieke Vervoort (Rio 2016)

Partie à l’âge de 40 ans, les hommages pour cette grande championne ne cessent d’arriver. Marieke Vorvoort a réalisé sa plus grande victoire ce 22 octobre. Après avoir décidé sa dernière course, elle n’a pas fait de faux-départ.

Adrien Personne

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.