L’athlète Eloyse Lesueur-Aymonin assigne en justice la Fédération Française d’Athlétisme pour défaut de gestion et mauvais conseils.

C’est dans un documentaire diffusée dimanche dernier sur France 2 qu’Eloyse Lesueur-Aymonin s’est exprimée. L’athlète y a révélé une étrange pratique de la Fédération Française d’Athlétisme qui aurait causé sa ruine.

Eloyse Lesueur-Aymonin, double championne d’Europe de saut en longueur assigne donc la Fédé en justice pour défaut dans la gestion de ses intérêts et de mauvais conseils. 

« C’est une période qui m’a mise à rude épreuve. On avait l’impression de frapper à des portes, on entendait les gens derrière qui faisaient exprès de ne pas répondre. Ça rend fou. On se disait ‘Vous ne voulez pas ouvrir pour qu’on discute ?’ Non, ils ne voulaient pas. C’était ‘Je te laisse crever devant la porte, à un moment tu finiras bien par partir. »

L’athlète explique dans ce documentaire comment sa fédération lui a proposé un « suivi administratif » dès ses 19 ans, suivi à priori gratuit qui se serait avéré payant au final.  Eloyse Lesueur-Aymonin y évoque une perte de 500 000 euros.

« On a vendu tout ce qu’on pouvait vendre pour payer nos loyers. On a vécu des années hyper difficiles, des années qu’on ne nous rendra pas. Je sais que je suis responsable parce que j’ai fait confiance, mais ce n’est pas de ma faute.  (…) Le fait de vouloir toucher ce rêve olympique fait qu’on a envie de faire confiance à des gens qui se disent là pour nous”. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici